Femmes et féminisme

 

pexels-photo-770099

Je me suis souvent retrouvée au milieu des débats féministes et anti féministes, avec beaucoup de curiosité, mais aussi beaucoup de confusion, au point de me demander dans mes moments de doutes à quel courant j’appartiens.

En effet, je me suis toujours considerée féministe, je n’ai tout de même pas échappé au regard lourd de signification, aux commentaires et aux jugements des mes consoeurs “féministes” lorsque j’ai pris la décision de mettre un frein à ma carrière professionnelle pour m’occuper de mes enfants.

Ce choix n’était pas jugé assez féministe au goût de certaines. Aussi, ai-je eu droit à des commentaires du genre: “ une“vraie” féministe, ne devrait jamais mettre un frein à sa carrière pour être plus proche de ses enfants. C’est un choix de facilité ou de faiblesse. Il y a beaucoup de femmes qui parviennent à allier les deux, alors tu pourrais toi aussi le faire si c’est vraiment ce que tu veux”.

Face à ce genre de remarque, combien de fois me suis-je sentie obligée de devoir me justifier. Que ce soit devant des inconnues ou des proches, j’avais constamment ce conflit intérieur, cette urgence de devoir m’expliquer sur les choix que j’ai fait pour ma vie, la MIENNE…

Combien de fois ai-je du m’expliquer sur le fait que, pour moi, même si ma carrière est importante , l’est plus encore le temps que je passe avec mes enfants surtout à un si jeune age. Est primordial, les personnes à qui je les confie quand je suis loin de ma famille. Et est non négociable le fait de m’assurer en premier lieu que mes enfants vont bien dans cet environnement, dans cette univers que je définis pour eux.

Mais la véritable question est de savoir quand est ce que nous sommes arrivés à devoir nous justifier.

Je suis FEMINISTE. Mais aujourd’hui encore plus qu’avant, j’ai du mal avec ce féminisme qui ne respecte pas le choix des autres.

Je crois en la cause féministe, celle qui nous a donné le droit de CHOISIR la vie qu’on a envie de vivre et la possibilité d’explorer toutes les facettes de ce choix. Pour moi, c’est là tout le sens du combat féministe: le droit de choisir en son âme et conscience ce qu’il y a de mieux pour nous, sans subir d’influence extérieure. Ce choix ne se resume pas toujours à rejeter les codes traditionnels, il peut aussi s’agir de vouloir les conserver.

Ce que le féminisme m’apporte, c’est le luxe de vivre en accord avec mes valeurs, la conscience de mes droits et de ma liberté d’être. Je parle de luxe parce que je pense aux choses qui nous semblent acquises aujourd’hui, comme le droit d’aller à l’école, le droit de disposer de notre corps comme bon nous semble, le droit de voter, le droit d’avoir accès à certain type carrière autrefois uniquement réservée aux hommes, le droit de refuser un mariage forcé pour ne citer que ceux là. Cela reste un luxe car beaucoup de femmes dans le monde n’ont malheureusement toujours pas accès à ces droits, ou beaucoup sont entrain de les perdre, d’où l’importance de la continuité du combat féministe.

Je trouve dommage que le féminisme soit si mal vécu aujourd’hui. Cela en grande partie, à causes des courants féministes qui se sont concentrés sur la promotion des codes d’émasculation des hommes et le meutre de l’identité masculine en limitant le féminisme à cette singularité au lieu d’éduquer sur le sens réel de l’épanouissement des femmes.

Il est vrai qu’ il existe des femmes qui allient carrière et vie de famille, qui parviennent à s’organiser, à jongler entre leurs différentes casquettes. Cela marche pour ELLES.

A coté, Il y a des femmes qui veulent avoir des enfants et qui n’ont pas trouvé de partenaires de vie pour fonder une famille et ne souhaitent pas etre mère célibataire malgré la pression sociale. C’est LEUR CHOIX

Il y a aussi des mères celibataires… certaines à qui on n’a pas donné le choix …

Il y a également des femmes qui ne souhaitent tout simplement pas avoir d’enfants (ou se marier)et qui s’epanouissent davantage ainsi. Certaines disent ne pas avoir la patience ou de la fibre maternelle. C’est ce qui marche pour ces femmes, c’est ce qui convient à leur personnalité.

Où voudrais-je en venir ?

pexels-photo-862848

Pour avoir discuté avec plusieurs femmes,(du moins celles qui osent enlever le masque de la vie parfaitement parfaite alors que leur coeur saigne de l’intérieur) j’ai compris que nous faisons toutes face à des moment de doute pendant lesquels nos choix sont mis à l’épreuve:

“J’aimerais passer plus de temps avec mes enfants. mon travail me prend trop de temps.”

“J’aimerais aussi avoir une carrière comme mes amies qui en ont une et semblent si épanouies.”

“Si seulement je pouvais moi aussi avoir une famille.”

“Si seulement je pouvais être indépendente financièrement.”

“ Vais-je regretter de n’avoir pas voulu d’enfant ?”

“Suis-je une mauvaise mère parce que je ne passe pas assez de temps avec mes enfants ?”

“Suis-je un peu trop présente pour mes enfants au point de les étouffer ?”

pexels-photo-736428Notre problème à nous les femmes c’est que nous sommes si promptes à nous juger les unes les autres, à nous positionner en rivales et à penser que notre choix est forcément meilleur que celui de l’autre, que nous oublions oh que trop souvent l’importance, de s’écouter et de se soutenir.

A mon avis, la vie n’est pas un tableau peint en noir et blanc, encore moins un long fleuve tranquille. Personne n’a une vie parfaitement parfaite, malgré les apparences. Les gens vivent leurs experiences, leurs traumatismes etc. Dans ce voyage qu’est la vie, il n’existe pas un seul modèle de réussite féminin, une seule façon d’être une femme au 21e siècle. Aussi différentes que nous sommes les unes des autres, on se découvre, on s’ajuste et on trouve ce qui marche pour nous.

Vous me pardonnerez mon idéalisme. Je rêve d’un féminisme, d’un monde où les femmes seront plus solidaires entre elles.

Source image :  Christopher Boyd, Dennis Magati et Kristin De Soto

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :