C’est écrit dans la mémoire du monde

Le monde capitaliste a eu raison de nous, même dans nos relations intimes, désormais vécues comme de simples distractions, de simples transactions, consommées le temps d'un instant, conservées tant qu'elles nous profitent et remplacées si vite dans notre quête du bonheur à l'infini, jamais comblé parce qu'il en faut toujours plus, toujours plus. 

L’ironie du développement

Je suis cette personne qui a grandi dans son village paternel, au cœur même de la ville de Douala, capitale économique du Cameroun. Élevée par mes parents, mais aussi par toute une communauté de tantes, de grands-mères, d'oncles, de grands-oncles, et de cousins etc., l’impératif du savoir vivre ensemble était la norme, autant que l'importance de... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑