C’est écrit dans la mémoire du monde

Le monde capitaliste a eu raison de nous, même dans nos relations intimes, désormais vécues comme de simples distractions, de simples transactions, consommées le temps d'un instant, conservées tant qu'elles nous profitent et remplacées si vite dans notre quête du bonheur à l'infini, jamais comblé parce qu'il en faut toujours plus, toujours plus. 

Reflet Biaisé

"Une réflexion sur le rapport à la beauté et un questionnement sur son opposition à l’intelligence" Tout le long de mon parcours de ma vie je me suis très souvent entendu dire: « tu es belle ». Mais cette phrase qui devait être reçue comme un compliment a toujours été source de malaise pour moi. Les raisons... Lire la Suite →

« There is nothing like home »

Petite fille, mon rêve était de parcourir le monde, découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, vivre un jour au pôle nord et un autre au pôle sud. C’est très tôt que j’ai pris conscience de mon besoin de voyager, de m’exposer à l’inconnue et de m’ouvrir à d’autres cultures. Je suffoquais rien qu’à l’idée... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑