Si seulement je pouvais souffler

Crédit: lalesh aldarwishblack-and-white-close-up-dark-167964

Garde-toi bien de dire « comment vas-tu? » si pour toi il ne s’agit que d’une simple formalité, une pure routine.

Tout ce temps passé en compagnie de l’autre lorsqu’on ne souhaite qu’en fait, peupler sa solitude?

La relation telle qu’apprivoisée aujourd’hui, me donne une impression dérangeante de profondeur lorsqu’on en explore à peine la surface

Combien de fois me suis-je sentie seule dans une foule de personnes « familières » ?

Pourquoi est-elle si forte la crainte de la solitude ?

Et le besoin se créer des relations qui nous absorbent et dans lesquelles on se noie et on se perd?

Quelle nécessité d’avoir un nombre interminable « d’amis » qu’au fond on connaît à peine

Tenir des brunchs, des soirées ;

Aller en vacances en groupe, être cool

Si seulement je pouvais souffler…

Le temps est la commodité la plus précieuse au monde

C’est un morceau de soi parti à jamais, qui ne reviendra que sous forme de souvenir

Je veux l’investir sur ce qui me nourrit…

Passer du temps avec des personnes qui fond du bien à mon âme

Mon temps est le meilleur cadeau que je puisse t’offrir

Et en retour, le meilleur cadeau que tu puisses m’offrir

C’est d’être là! Honnête et sincère.

C’est me donner de toi quand je te donne de moi…

4 commentaires sur “Si seulement je pouvais souffler

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :